A la une

CPOM AST Lor’N : mettre l’accent sur la prévention

19 avril 2013
NUAGES MOTS - Article axe 8 CPOM

Avec la signature du CPOM en janvier dernier, l’AST Lor’N s’est engagée à mettre en œuvre des actions de santé au travail. L’une d’elles porte sur la prévention des TMS*, des RPS* et du risque chimique. Zoom sur cette action aux problématiques complexes.

Mobilisation de compétences pluridisciplinaires

Cette action du CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens) se concentre sur les problématiques qui ne sont pas toujours maîtrisées par les entreprises, particulièrement celles appartenant au secteur industriel, déjà engagées dans une démarche de prévention.

Au sein de l’AST Lor’N, diverses compétences sont sollicitées pour mettre en œuvre cette démarche : médecins du travail, ergonomes, psychologues du travail et des organisations, toxicologue et chimiste HSE.

La complémentarité de ces métiers permet d’apporter une prestation exhaustive prenant en compte la diversité des situations de travail et des facteurs de risques.

Apports concrets pour l’entreprise

L’entreprise bénéficie donc d’un appui technique adapté et « sur mesure » selon son activité et ses spécificités.

Au-delà de l’apport de conseils et d’informations, l’enjeu réside également dans le transfert des compétences au sein même de ces entreprises. L’idée est de former des salariés en interne afin qu’ils soient capables de repérer certains dangers et d’évaluer les risques. Par la suite, un suivi est mis en place à travers un accompagnement et des échanges réguliers.

*TMS : Troubles musculo-squelettiques / *RPS : Risques Psychosociaux